127 maisons de retraite dans le département Ain(01)

Retrouvez la liste complète des maisons de retraite médicalisées dans l'Ain ou EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes), des Résidences autonomie (ex Logements Foyer) et des Résidences services senior.
Vous pouvez affiner votre recherche en fonction des critères suivants : spécificités de la structure, mode d'accueil, habilitation à l'aide sociale.


Enfin, chaque fiche d'établissement vous propose des informations détaillées : caractéristiques, personnel en place, qualité de vie au sein de l'établissement, nombre de lits, cadre de vie proposé, tarifs pratiqués et localisation avec coordonnées exactes.

127 maisons de retraite dans le département Ain(01)

Les Ancolies à PERONNAS | Ain
131 Rue Jean Monnet
01960 Péronnas
TELEPHONER: 
04 74 32 84 00
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
59.47 €
Dernière mise à jour le : 
30 mai 2018
PUV Les Charmilles à PERONNAS | Ain
Résidence autonomie (ex Logement foyer)
130 Rue Jean Monnet
01960 Péronnas
TELEPHONER: 
04 74 32 92 00
Résidence Seillon Repos à PERONNAS | Ain
Chemin des Carronnières
01960 Péronnas
TELEPHONER: 
04 74 32 88 15
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
58,96 €
Dernière mise à jour le : 
19 mars 2019
Résidence Corcy'nelle à SAINT ANDRE DE CORCY | Ain
Résidence services senior
100 rue de la Bergerie
01390 St André de Corcy
TELEPHONER: 
04 72 02 94 28
EHPAD du Centre Hospitalier à PONT DE VAUX | Ain
Chemin des Nivres
01190 Pont de Vaux
TELEPHONER: 
03 85 30 80 00
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
53,21 €
Dernière mise à jour le : 
8 avril 2019
MARPA de la Verchère à PONT DE VAUX | Ain
Résidence autonomie (ex Logement foyer)
6 Petit Chemin des Nivres
01190 Pont de Vaux
TELEPHONER: 
09 66 98 84 68
PUV de Replonge à REPLONGES | Ain
Résidence autonomie (ex Logement foyer)
30 impasse de la Croix du Creux
01750 Replonges
TELEPHONER: 
03 71 49 06 65

Selon les études de l’INSEE, le nombre de personnes âgées en perte d'autonomie est censé augmenter dans les 20 prochaines années, compte tenu particulièrement du vieillissement de la population en France. Même sion constate que la durée de vie moyenne en en situation de dépendance se fige, 1 200 000 personnes seront sujettes à une perte d'autonomie à l’horizon 2040, alors qu’elles sont - seulement - 800 000 aujourd’hui.
Actuellement, les personnes âgées en perte d'autonomie peuvent se reposer sur l’association de deux forces actives pour permettre leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et la présence des proches et des aidants ; de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par différentes pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, le soutien émanant de l’entourage familial pourrait diminuer en raison du nombre insuffisant d'aidants vis-à-vis du nombre grandissant de seniors en perte d'autonomie. Par ailleurs, les frais relatifs à l'APA devraient sérieusement évoluer, en proportion des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide financière au niveau départemental reversée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont la situation implique une aide pour accomplir les actes essentiels quotidiens. Cette assistance n’est pas soumise à conditions de revenus. Par contre, la partie demeurant à la charge de la personne est intimement répercuté par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leurs proches peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont limitées. Cette aide financière donne la possibilité à la personne concernée d’accéder à un établissement spécialisé pour personnes âgées. Cependant, l’ASH est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes allouées à une personne après son décès).
Parmi les aides ménagères versées par le département, le nombre de personnes en perte d’autonomie allocataires n’est toutefois pas identique au nombre d'aides attribuées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l’ASH ont accès à l’APA, de même.

Accédez à l'ensemble des maisons de retraite spécialisées, EHPAD (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), résidences services et résidences autonomie (autrefois nommées foyer logements) situés au sein de votre département.
Dans l'optique de faciliter et préciser vos requêtes de résidence pour personnes en situation de perte d’autonomie, affinez les éléments suivants : caractéristiques de l'établissement, mode d'accueil, autorisation à l'aide sociale.
Rendez-vous sur la fiche de chaque établissement et retrouvez des informations relatives aux spécificités de l'établissement, mais aussi en ce qui concerne le personnel en place, la qualité et le cadre de vie dont dispose la structure, le nombre de lits mis à disposition, les tarifs exercés ainsi que l'endroit précis de la structure, avec son adresse, son numéro de téléphone, ....