43 maisons de retraite dans le département Hautes-Pyrénées(65)

Retrouvez la liste complète des maisons de retraite médicalisées dans les Hautes-Pyrénées ou EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes), des Résidences autonomie (ex Logements Foyer) et des Résidences services senior.
Vous pouvez affiner votre recherche en fonction des critères suivants : spécificités de la structure, mode d'accueil, habilitation à l'aide sociale.


Enfin, chaque fiche d'établissement vous propose des informations détaillées : caractéristiques, personnel en place, qualité de vie au sein de l'établissement, nombre de lits, cadre de vie proposé, tarifs pratiqués et localisation avec coordonnées exactes.

43 maisons de retraite dans le département Hautes-Pyrénées(65)

Résidence Les Rives du Pélam à TRIE SUR BAISE | Hautes-Pyrénées
41 Rue des Monts de Bigorre
65220 Trie sur Baise
TELEPHONER: 
05 62 35 80 00
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
56,86 €
Dernière mise à jour le : 
15 mai 2019
EHPAD La Clairière à VIC EN BIGORRE | Hautes-Pyrénées
16-18 avenue des Acacias
65500 Vic en Bigorre
TELEPHONER: 
05 62 54 70 00
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
56,23 €
Dernière mise à jour le : 
15 mai 2019
USLD Site gériatrique de Vic en Bigorre à VIC EN BIGORRE | Hautes-Pyrénées
16-18 avenue des Acacias
65500 Vic en Bigorre
TELEPHONER: 
05 62 54 70 19
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
52,34 €
Dernière mise à jour le : 
15 mai 2019

De 800 000 personnes âgées en perte d'autonomie aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il est question, selon au rapport de l’INSEE, de la croissance que devrait connaître la population française lors des deux prochaines décennies, si l'espérance de vie moyenne en situation de dépendance reste stable. Une augmentation remarquable du nombre de personnes en perte d'autonomie liée au vieillissement de la population.
Actuellement, les seniors dépendants peuvent se reposer sur l’association de deux dynamiques afin de permettre leur prise en charge. D’un côté, le soutien familial, et l’aide des proches et des personnes aidantes ; de l’autre, la solidarité collective, formalisée par plusieurs pensions d'aide, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. En effet, le soutien découlant de l’entourage familial est susceptible de décliner compte tenu du nombre trop faible d'aidants vis-à-vis du nombre conséquent de seniors en situation de dépendance. En outre, les dépenses au titre de l'APA sont censées nettement évoluer, en proportion des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale prestation au niveau départemental versée aux personnes âgées de soixante ans et plus en état de dépendance et dont le statut appelle à une aide pour accomplir les actes essentiels du quotidien. Cette aide financière n’est pas assujettie à conditions de revenus. En revanche, la part restant à la charge de la personne est fortement répercuté par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leur famille proche peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont trop limitées. Cette aide permet à la personne concernée d'entrer dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Toutefois, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants alloués à une personne décédée).
Concernant les aides ménagères versées par le Conseil départemental, le nombre de prestations accordées ne correspond pas au nombre d'allocataires : en France, près de 80 % des personnes percevant l’ASH touchent également l’APA.

Dans votre département, naviguez dans l'intégralité des maisons de retraite spécialisées ou EHPAD (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), des résidences autonomie (auparavant nommées foyer logements) et des résidences services senior accessibles.
Dans le but de rendre plus aisées et cibler vos requêtes de logement pour personnes en situation de perte d’autonomie, précisez les critères suivants en fonction de vos préférences : spécificités de la structure, modalités, habilitation à l'aide sociale.
Accédez à la fiche technique de chaque établissement et retrouvez des précisions détaillées sur les caractéristiques de l'établissement, mais également à propos personnel soignant en place, la qualité et le cadre de vie dont dispose l’établissement, le nombre de lits mis à disposition, les tarifs pratiqués ainsi que l'endroit précis de l'établissement, avec ses coordonnées (adresse, numéro de téléphone, ...).