Adaptation de l’habitat : faire des travaux

Par différentes mesures d’aides au financement, les pouvoirs publics incitent les seniors à réaliser des travaux d’aménagement dans leur logement pour pallier ou anticiper des pertes d’autonomie. Quels sont les travaux à réaliser ? Par quelle entreprise ? Quel est le juste prix ?

Des travaux effectués par des professionnels agréés

Gérer soi-même les travaux

Les seniors souhaitent dans leur très grande majorité rester à domicile. Pourtant, selon une étude 2013 de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), deux millions de logements ne sont pas adaptés à la perte d’autonomie liée à l’âge avancé de leurs occupants. 

Être accompagné

Quitte à se lancer dans des travaux, il peut être utile de consulter un ergothérapeute. Celui-ci en identifiant vos possibles faiblesses vous conseillera sur les travaux à réaliser, sur les accessoires et aides techniques à installer. 
Le recours à un architecte spécialisé, à une entreprise générale ou à un maître d’œuvre est une solution qui vous permettra de n’avoir qu’un seul interlocuteur. En effet, lorsque plusieurs corps de métier interviennent, il est difficile d’en assurer la coordination.

Conseils à suivre

  • Demandez deux ou trois devis détaillés afin de pouvoir les comparer.
  • Lorsque vous aurez retenu la ou les entreprises qui interviendront, demandez-leur une copie de leur assurance professionnelle (responsabilité civile et garantie décennale). 
  • Demandez aux entreprises leurs qualifications ou labels qui les engagent sur la qualité de leur prestation. Le plus connu, Qualibat, rassemble 33 000 entreprises de bâtiment, de toutes tailles, répondant à une charte de qualité et contrôlées régulièrement sur le plan administratif. C’est un gage de sécurité.
  • En acceptant le devis vérifiez que la date de livraison des travaux est clairement précisée, vous pouvez même faire ajouter une clause de pénalités de retard.
  • Enfin, ne payez jamais la totalité des travaux à la commande.

 

Pour les travaux importants, l’usage est de payer 30% au moment de la signature du contrat, 40% en milieu de réalisation, 25% à la fin des travaux. Les 5% restants seront versés après avoir vérifié la bonne réalisation des travaux, soit dix ou quinze jours après avoir réintégré son logement. Cela permet de vérifier qu’il n’y a pas de fuite lorsque vous utilisez la douche qui vient de remplacer votre baignoire, que les interrupteurs sont bien là où vous les avez demandés et à la bonne hauteur, que la peinture est faite correctement. Pour cela, un lampadaire halogène "promené" près des murs ou éclairant le plafond est redoutable pour traquer les imperfections !

Faire appel à des professionnels pour des travaux clés en main

Diagnostic, conseils d’aménagement et travaux peuvent aussi être réalisés par une seule et même entreprise qui se charge intégralement de votre projet. Certaines vous accompagnent même dans les démarches d’obtention d’aides de financement.

Des réseaux d’entreprises spécialisés

Des réseaux nationaux d’artisans de confiance dédiés aux projets d’aménagement du domicile pour en faciliter l’accessibilité existent depuis plusieurs années. Leur rôle : soutenir le client dans ses choix et dans la coordination des travaux. Labellisées et structurés, ces réseaux d’entreprises proposent par exemple de remplacer une baignoire par une douche pratique et sécurisée dans des délais d’intervention maîtrisés. 

Des solutions d’aménagement

Côté aménagement, des solutions sont également envisageables : meubles hauts motorisés, élévateurs d’appareils électroménagers, plans de travail adaptés à la position assise, automatisation des volets, chemins lumineux ou pose d’interrupteurs en hauteur… 

Des adaptations d’urgence

Avec la loi d’adaptation de la société au vieillissement, la nécessité d’aménager les logements des seniors est devenue une priorité. Des réseaux d’artisans et d’entreprises de proximité se sont spécialisés dans ce type de travaux afin de proposer aux particuliers soit une "adaptation d’urgence" qui consiste surtout en l’installation de petit matériel ou aides techniques de sécurisation (main courante, barre d’appui, siège de douche…), soit un projet d’aménagement complet (élargissement de portes, cuisine automatisée, douche extra plate…)
Ces entreprises spécialisées doivent vous fournir avec le dossier leurs attestations d’assurance et autres labellisations. Si tel n’est pas le cas, pensez à les leur demander.

À savoir : le coût moyen des travaux d’adaptation d’un logement à l’autonomie est évalué à 5 500€ TTC.

 

 

Besoin d’aide pour vos aides financières ?
Zoom sur 16 dispositifs pour votre proche et vous

Les informations que vous nous communiquez font l’objet d’un traitement par votre institution de retraite complémentaire en vue de l’exécution de sa mission d’action sociale et du respect des dispositions légales et réglementaires en vigueur. Les destinataires de ces données sont les membres habilités du personnel de votre institution, y compris les assistantes sociales et, s’il y a lieu, ses partenaires et ses sous-traitants éventuels.

En application de la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit de demander l’accès, la rectification ou l’effacement de vos données, et de décider du sort de celles-ci après votre décès. Vous disposez également du droit de vous opposer au traitement de vos données pour motifs légitimes, de limiter leur traitement et d’un droit à la portabilité de vos données personnelles dans les limites fixées par la loi. Ces droits peuvent être exercés directement sur notre site via nos formulaires, par email à dpo@malakoffhumanis.com ou par courrier à Malakoff Humanis, Pôle Informatique et Libertés, 21 rue Laffitte 75317 Paris Cedex 9. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre politique de protection des données à caractère personnel accessible sur notre site internet.

Les visiteurs ayant lu cet article ont également lu