[Tutoriels] Aider votre proche en perte d’autonomie à bien s’alimenter

L’alimentation d’une personne en perte d’autonomie : tutoriels vidéo
Crée le : · Mis à jour le : 19/10/2022 15:08:09 · Temps de lecture :
2 minutes

Préparer des plats sains, équilibrés, et nutritifs,  proposer des repas plus faciles à prendre, éviter les accidents : comment faciliter l’alimentation d’un proche en perte d’autonomie ? Découvrez les bons gestes et les bons conseils en vidéo !

La perte d’autonomie peut complexifier l’alimentation d’une personne. Pourtant, bien manger pour bien vieillir est essentiel ! Quelle alimentation est la mieux adaptée aux personnes âgées en perte d’autonomie ? Comment aider votre proche à s’alimenter convenablement ? Vous aussi, vous vous débattez tous les jours avec ces questions ? Avec Essentiel Autonomie et Humagogie, vous avez enfin la réponse, en vidéo et pas à pas. En quelques minutes, apprenez :

  • quoi préparer, 
  • comment faire manger une personne en perte d’autonomie, de la posture idéale à la méthode « manger-main »,
  • comment prévenir la dénutrition, 
  • les fausses-routes,
  •  et l’hyper ou hypoglycémie.

L’alimentation d’une personne âgée et/ou en perte d’autonomie : pourquoi c’est important ?

La difficulté d’alimentation peut rapidement survenir en raison du vieillissement, mais également d’un handicap, d’une hospitalisation, des manifestations d’une maladie chronique… Pourtant, le maintien d’un bon état nutritionnel est important et limite la survenue de maladies tout en améliorant la qualité de vie. Réalisées par notre partenaire Humagogie, les « Tuto’nomie » montrent les gestes à faire au quotidien.


Se former en vidéo pour mieux aider son proche? Inscrivez-vous au programme

La prise des repas : comment faire manger une personne en perte d’autonomie ?

Lorsqu’une personne ne peut s’alimenter de manière autonome, il est important de l’accompagner pour la prise du repas. 

Comment ? En veillant :

  • à la (bonne) ambiance : le repas, ça doit être un moment de plaisir !
  • à son confort : installez votre proche les pieds bien à plat sur le sol, prévoyez si nécessaire un marchepied,
  • à votre posture : face à la personne, ou de ¾,  
  • à la température des plats,
  • au rythme du repas, et aux quantités.

Prise des repas : le tutoriel

Dénutrition : comment enrichir un plat  ?

Contrairement aux idées reçues, les personnes âgées ont des besoins en protéines plus importants, en raison de la diminution des réserves nutritionnelles. Or, elles ont souvent moins d’appétit… La dénutrition peut donc rapidement s’installer chez les personnes dépendantes et engendrer un affaiblissement général : 

  • perte de poids, 
  • diminution de la masse musculaire. 

Pour l’éviter, il faut enrichir l’alimentation :

  • avec des produits de base riches en protéines et en lipides,
  • avec des compléments alimentaires,
  • grâce à des collations régulières entre les repas.

Enrichir un plat : le tutoriel

Manger-main : quand et comment faire  ?

Le manger main est une technique de lutte contre la dénutrition et de préservation de l’autonomie. Elle peut s’avérer utile lorsque les personnes souffrent de troubles visuels, ou de difficultés motrices (se déplacer, saisir des choses…).

Avec le manger main, les aliments sont présentés en bouchées, parts de tarte, canapés… de façon à ce qu’ils soient faciles à manger sans couvert.

Si vous optez pour cette méthode, pensez à bien laver les mains de la personne avant et après chaque repas et à servir des plats à la bonne température.

A LIRE AUSSI > Cuisiner du Manger Main : les ustensiles et ingrédients nécessaires

Plus 70 vidéos pour répondre à vos questions !

Alimentation, hygiène, mobilité, santé physique et psychique… : réalisés avec le concours de professionnels de la santé et du grand âge, les Tuto’nomies vous enseignent les bons gestes pour mieux prendre soin d’un proche en perte d’autonomie.
Voir les Tuto’nomies

La fausse route : comment l’éviter et la gérer ?

La fausse route (un trouble de la déglutition qui provoque un étouffement) est fréquente chez les personnes âgées. Pour l’éviter, il faut donc favoriser la déglutition, en :

  • instaurant un climat calme, qui permet à votre proche d’être plus concentré sur son repas,
  • favorisant les plats chauds ou froids, mais faciles à avaler,
  • installant votre proche dans une position adaptée (assise, tête légèrement penchée vers le bas).

Et si malgré tout la fausse route survient ? Notre second tutoriel vous détaille les bons réflexes :

  • lorsque la personne tousse, penchez votre proche légèrement vers l’avant, faites-le inspirer par le nez et tousser,
  • si son état empire, frappez 5 fois au milieu des omoplates avec le plat de la main,
  • si cela ne résout rien, employez la méthode de Heimlich, 

en cas d’arrêt respiratoire, appelez immédiatement le 15, le 18 ou le 112

La fausse route : les tutoriels

Diabète : comment mesurer la glycémie ?

Un malade sur deux du diabète de type 2 (la forme la plus répandue de la maladie) a plus de 65 ans. Autant dire que cette maladie, qui se caractérise par un taux trop élevé de sucre dans le sang, est une vraie préoccupation pour de nombreux aidants.

À LIRE AUSSI > Le diabète : quelles conséquences sur la santé et l’autonomie ?

Pour limiter les risques liés au diabète, il faut mesurer régulièrement la glycémie (taux de sucre dans le sang), à l’aide :

  • d’un glucomètre (l’appareil de mesure),
  • de bandelettes de test à insérer dans cet appareil,
  • d’une lancette (aiguille pour récolter la goutte de sang à tester) et du stylo pour l’appliquer.

Comment bien prendre la mesure ? Quels bons réflexes adopter si la glycémie est anormale ? Et comment cuisiner des repas adaptés à une personne diabétique ? Réponses dans cette vidéo ! 

Mesurer la glycémie : le tutoriel


Pour en savoir plus