Comment aider un proche en perte d'autonomie pour son déménagement ?

La mobilité résidentielle est forte au moment de la retraite, en effet 31% des actifs pensent déménager à la retraite, 20% des néo-retraités l’ont fait, et 7% y songent (1). Découvrez notre dossier spécial déménagement et perte d'autonomie : comment vous organiser ? Par quoi commencer ? A qui vous adresser ?

Comment aider un proche en perte d'autonomie pour son déménagement

Nouvelle maison pour une nouvelle vie 

Se rapprocher des êtres chers, s’offrir un cadre de vie plus agréable… mais aussi plus pratique et plus adapté à l’avancée en âge et à la perte (future) d’autonomie : la quête d’un nouveau « chez soi » est un mélange de considérations affectives et très terre-à-terre. 

 

Changer de logement : quels critères importent aux retraités ?

 quels critères importent aux retraités ?
(blanc) Motivations affectives (orange) Motivations pratiques 
Source : Ipsos/Pleine Vie/Les Senioriales, 2009 

 

Plus on est âgé, plus on va privilégier un logement : 

  • En centre-ville (souhait de 36% des retraités, contre 24% des actifs) 

  • En appartement (41% des plus de 70 ans, 20% des 50-59 ans) 

  • Avec la praticité (et l’adaptabilité face à la perte d’autonomie) du neuf plutôt que le charme de l’ancien (57% contre 32%) 

 

C’est donc un enjeu important. Et une question qui se pose à partir de ce moment charnière que représente la retraite... même si on vous conseillerait pas forcément de déménager dès le passage à la retraite !  

En effet, ce moment de rupture avec le monde du travail, son utilité et ses relations sociales nécessite un temps d’adaptation. Il faut s’acclimater à cette nouvelle vie, ces nouveaux repères, et donc attendre un peu (6 mois, un an...) avant de quitter aussi son ancien lieu de vie.   

Le déménagement : stressant avant, pendant et après 

C’est banal ? Mais c’est stressant ! 7 français sur 10 ressentent du stress à l’idée de déménager2. C’est la 4e plus importante source d’angoisse de nos compatriotes, après la perte d’emploi (ou la mutation) et le divorce ! 

Et ces angoisses ne font qu’augmenter au fur et à mesure qu’empaqueter, porter les meubles, conduire la camionnette et recommencer à l’inverse à l’arrivée deviennent des épreuves physiques… sans compte la charge que représente l’organisation de la chose. 

 

Dans le détail, en dehors du coût que va représenter un déménagement effectué avec ou sans l’aide de professionnel, 5 grandes craintes émergent : 

  • Les préparatifs (trier ses affaires, les ranger, les mettre en cartons…) ; 

  • Les démarches administratives (déclarations de changement d’adresse, modification des abonnements…) ; 

  • L’organisation de la logistique (trouver des déménageurs… ou des volontaires, une camionnette, etc.) ;

  • Le rangement après le déménagement ; 

  • La perte, bris ou vol d’objets auxquels on tient. 

Déménagement : ce que craignent les français

 ce que craignent les français
ifop 2016

 

Chez les seniors, la partie « physique » (emballer, puis déballer et ranger) pose plus de problème que la moyenne. Et à cela viennent se greffer des considérations plus affectives : quitter un lieu chargé de souvenirs, faire le tri d’affaires auxquelles on tient. Autant de raisons de repousser un déménagement… quand bien même on a toutes les bonnes raisons de le faire ! 

 

BON A SAVOIR

 

Vous souhaitez déménager ou vider une maison, mais vous ne savez pas comment procéder ? 

> Bénéficiez des conseils de professionnels avec le service ORIZEA

 

Comment bien organiser son déménagement ? 

Professionnels ou bénévoles ? Choisir ses déménageurs 

C’est la première question à se poser : allez-vous solliciter la famille, les amis, les voisins pour vous aider dans votre déménagement ? Ou faire appel à des professionnels ? Chaque option a ses avantages et inconvénients. 

Déménager avec… 

… la famille, les amis 

… des pros 

Les plus 

  • Économique 

  • Convivial (si c’est bien organisé !) 

  • La rapidité 

  • Les assurances 

  • Une large gamme d’options, du « simple » transport à l’emballage avant et au déballage après 

Les moins 

  • De nombreux détails à organiser par vous avant, pendant et après le déménagement 

  • Le coût 

  • Un choix complexe 

 

Le choix est donc relativement simple au départ : si vous disposez d’assez de « bras » bénévoles pour vous aider, et que vous déménagez à relativement courte distance, faire appel à la famille et aux amis constitue une bonne option. 

Si en revanche vous avez beaucoup d’affaires à déménager vers une destination assez lointaine (hors de votre région), vous gagnerez à solliciter des professionnels. Et c’est là que cela se complique… Car il existe environ 1 300 entreprises de déménagement en France. Et qu’elles n’offrent pas toutes les mêmes garanties. 

 

Comment choisir sereinement son déménageur ? D’abord en vérifiant quelques points-clés : 

 

Une fois sélectionné plusieurs sociétés qui présentent ces garanties, soyez attentifs au premier contact. Une société sérieuse vous : 

  • Fera rencontrer métreur, qui va estimer le volume d’affaires à déménager, base du devis proposé ensuite que vous pourrez comparer ; 

  • S’occupera de faire venir si besoin un monte-charge au départ et à l’arrivée, et se chargera de réserver les emplacements de parking nécessaire 

 

Trier, ranger, empaqueter 

Si vous ne confiez pas cette tâche à un déménageur, vous allez ensuite devoir trier vos affaires, et les emballer. Prévoyez suffisamment de cartons, de scotch, de papier-bulle (ou faites-les fournir par le déménageur), et respectez ces quelques règles : 

  • Ne bourrez pas les cartons, notamment ceux d’objets lourds (comme les livres) 

  • Indiquez clairement sur chaque carton son contenu, et la pièce dans laquelle il devra être déposé à l’arrivée 

  • Emballez précautionneusement les objets fragiles (vaisselle, décoration) et les meubles avec des couvertures 

  • Revoyez enfin avec vos déménageurs l’ordre d’enlèvement des affaires : ce qui entrera en premier dans le camion sortira en dernier à l’arrivée 

Signaler votre changement d’adresse 

Un déménagement, c’est aussi une foule de démarches et de déclarations à faire pour indiquer votre changement d’adresse. Vous allez notamment de voir signaler votre déménagement : 

  • Aux organismes publics comme la CPAM, la Caf, les impôts… sur le site gouvernemental prévu à cet effet 

  • À votre (futur) ex-propriétaire le cas échéant, pour clore le bail et convenir d’une date d’état des lieux 

  • À vos assureurs (logement, automobile, santé…) 

  • À votre ou vos opérateurs télécom (téléphone, Internet), vos divers abonnements (TV, journaux, etc.) 

  • À vos fournisseurs de gaz, d’eau, d’électricité au départ (pour faire les relevés et clore les contrat) et à l’arrivée (pour pouvoir vous chauffer, éclairer et faire votre toilette !) 

  • À La Poste, en demandant un transfert des courriers qui arriveraient à votre ancienne adresse 

 

Organiser la logistique le jour J 

Pour que tout se passe à merveille le jour J, un peu de préparation est nécessaire, surtout si vous déménagez avec l’aide de vos proches. Vous devrez notamment prévoir : 

  • La location d’une camionnette, la réservation auprès de la mairie de places de stationnement au départ et à l’arrivée 

  • Des boissons chaudes et fraîches pour vos aides déménageurs 

  • Un sac ou une valise avec ce que vous devez garder sous la main : papiers, argent, change et trousse de toilette pour le premier soir dans votre nouveau chez-vous… 

Le jour venu, pensez à organiser le travail pour que tout se passe au mieux : répartissez les tâches entre les « costauds » et ceux qui porteront les objets moins lourds ou moins encombrants, assurez-vous que chacun sera là à l’heure, tenez au courant ceux qui vous aideront à l’arrivée, etc. 

 

Déballer et vous installer ! 

À l’arrivée, vous voici devant une montagne de cartons, et des meubles encore emballés. Un peu décourageant, après une journée fatigante ? Suivez ces quelques conseils pour organiser votre installation au mieux : 

  • Faites placer les gros meubles à leur place définitive, les cartons dans les pièces voulues, et entassez le superflu dans une pièce « débarras » (provisoire…) 

  • Commencez par les pièces essentielles : chambre, cuisine, salle de bains. Une fois reposé, repu et frais, vous attaquerez la suite d’un bon pied ! 

  • Faites-vous plaisir le premier soir en allant dîner au restaurant, et ménagez-vous des pauses les jours suivants en allant faire des tours dans votre nouveau quartier 

  • Allez vous présenter à vos voisins, et liez connaissance ! 

Vous faire épauler par des professionnels

Vous pouvez choisir de vous faire aider par des professionnels, sur les étapes qui vous semblent compliquées à gérer seul. Ils vous apportent ainsi une aide personnalisée, un soutien physique et émotionnel, adaptés aux aidants et leurs proches en perte d'autonomie. Deux types de prestations sont proposées et peuvent être prises en charge via des aides financières accordées par les caisses de retraite, mutuelles... Pour savoir comment en bénéficier, contactez un conseiller gratuitement.

 

  • La première concerne la coordination du déménagement ou du vide maison. Une plateforme accompagne alors la personne qui souhaite déménager ou ses aidants dans la mise en place du processus. Ainsi elle peut étudier avec vous le coût du déménagement, elle effectue la recherche des déménageurs selon vos besoins et négocie les devis afin que vous puissiez bénéficier du meilleur tarif, elle recherche des solutions de débarras lors de vide maison (dons à des associations, revente…)...
     
  • La seconde prestation est une aide “terrain”. Grâce à un réseau de plus 6900 “gros bras”, partout en France, une personne peut se rendre à votre domicile avant votre déménagement pour vous aider plus concrètement au tri de vos affaires, à la mise en carton et au débarras. Elle peut également être présente en soutien le jour du déménagement et aider au réaménagement. 

 

Besoin d'aide ? > 

 

(1)Source : Ipsos/Pleine Vie/Les Senioriales, 2009 

Les visiteurs ayant lu cet article ont également lu