Comment organiser le retour à domicile après une hospitalisation ?

Proche aidant : comment organiser le retour à domicile de votre proche ?
Crée le : · Mis à jour le : 20/10/2021 18:04:23 · Temps de lecture :
2 minutes

En France, on dénombre 8,3 millions de proches aidants et 1 aidant sur 4 consacre 20 heures [1] et plus à aider un proche malade ou en perte d’autonomie. La majorité de ces aidants se retrouvent seuls face à la multitude de tâches à effectuer pour prendre soin de leurs proches, dont l’organisation des soins à domicile. Pourtant, des solutions, comme le service libheros, existent et permettent de donner un peu de répit à ces aidants au moment du retour d’hospitalisation.

Les proches-aidants, des soutiens au quotidien

En France, vous êtes plus de 8,3 millions à avoir le statut d’aidant familial. Selon le dernier baromètre de la fondation April, la majorité des aidants éprouve de plus en plus de difficultés au quotidien à concilier leurs multiples vies : personnelle, professionnelle, aidant…

Le 23 octobre 2019, le gouvernement annonçait une série de mesures pour faciliter la vie de ces aidants : numéro téléphonique national de soutien aux aidants, indemnisation du congé proche aidant pour les salariés, identification du rôle de proche aidant dans le dossier médical partagé, etc. S’il reste à mettre en place ces mesures, les choses vont dans le bon sens. En 2030, la France comptera 20 millions de personnes âgées de 60 ans et plus [2], contre 15 millions aujourd’hui.


Télécharger le guide - Choisir l’hébergement le mieux adapté à la perte d’autonomie

Les personnes âgées attachées à leur domicile

Selon une étude de l’IFOP pour la FESP, 85 % [3] des Français souhaitent vieillir à leur domicile. En effet, le domicile permet au proche de rester dans un environnement qu’il connaît et dans lequel il se sent bien. Toutefois, pour assurer un maintien ou un bon retour à domicile, il faut l’anticiper, notamment dès la sortie d’hospitalisation, voire même idéalement dès l’entrée à l’hôpital du patient.

Pour financer son retour à domicile > Tout savoir sur l’Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation (ARDH)

Des solutions pour organiser les soins à domicile

Nous vous conseillons de faire appel à des aides à domicile afin de vous faciliter le retour à domicile de votre proche : portage de repas, soins à domicile, aides ménagères… Des professionnels peuvent se relayer au chevet de votre proche pour qu’il ne manque de rien.  

Organiser le retour à domicile et coordonner tous ces acteurs, ça nécessite beaucoup de temps et de connaissance sur les acteurs à solliciter. Avec libheros.fr, acteur central d’organisation des soins et de la santé à domicile, l’organisation devient plus facile.

 Libheros, qu’est-ce que c’est ?

Un site pour organiser ses soins à domicile : en quelques clics, les patients ou leurs proches trouvent et prennent rendez-vous avec des professionnels de santé libéral (infirmier, kiné, sage-femme) et organisent un passage à domicile. Créée depuis 2017, la startup a déjà contribué à plus de 30 000 prises en charge à domicile via son site.

 Quelle est la solution pour les aidants qui organisent le retour à domicile ?

Mais parce que les proches aidants ont besoin de répit pour pouvoir « souffler », libheros a développé une offre d’accompagnement premium permettant d’organiser le retour à domicile d’un proche de A à Z : recherche de professionnel de santé, livraison de matériel médical et de médicaments, réservation d’un transport conventionné, réservation d’un service à la personne, etc. Cet accompagnement est réalisé par une équipe de coordinateur de soins de libheros.

[1] Chiffres clés 2019 du Baromètre des aidants, Fondation April https://www.fondation-april.org/images/pdf/Infographie.pdf
[2] Chiffres clés 2018, Ministère des Solidarités et de la Santé, https://solidarites-sante.gouv.fr/archives/loi-relative-a-l-adaptation-de-la-societe-au-vieillissement/article/personnes-agees-les-chiffres-cles
[3] Étude IFOP 2019, « Seniors : marché et habitat inclusif, quelle offre de services ? », https://www.ifop.com/publication/85-des-francais-interroges-souhaitent-vieillir-a-domicile/


Pour en savoir plus