Maintien à domicile : quel équipement pour continuer à vivre normalement ?

Écrit par
Humanis

Rester à domicile, malgré l’âge ou le handicap ? C’est possible, avec un minimum d’aménagements du logement… Et quelques équipements qui facilitent la vie, et la rendent plus sûre. Cannes, rehausseurs, barres d’appui, domotique… Le point sur les équipements qui aident à vivre normalement !

Maintien à domicile : quel équipement pour continuer à vivre normalement ?

Rester dans le cadre familier de son domicile et retarder l’entrée en EHPAD : c’est le souhait de la plupart des personnes âgées ou dépendantes, et de leurs familles. C’est souvent possible, pour peu qu’on anticipe les conséquences de la perte d’autonomie. Et qu’on équipe le domicile pour le rendre plus sûr, plus confortable… Bref plus “vivable”, malgré les difficultés physiques.

Se déplacer, être toujours joignable et surveillé, pouvoir cuisiner, se laver… sans aide à domicile : les différents équipements présentés ici permettent précisément cela. Et souvent sans investissement trop important. 

 

CANNES, FAUTEUILS, BARRES D’APPUI : POUR SE DÉPLACER PLUS FACILEMENT

À cause d’un handicap, ou de l’âge, le simple fait de se déplacer devient beaucoup plus compliqué. Marcher, grimper quelques marches, ou passer un trottoir n’ont l’air de rien pour un “valide”. Mais cela peut constituer un vrai défi pour les autres. Permettre à votre proche de se déplacer sans aide, c’est donc essentiel pour retarder la perte d’autonomie.

LES ÉQUIPEMENTS POUR AIDER AU DÉPLACEMENT

Si la perte de mobilité de votre proche est encore minime, la canne de marche sera l’accessoire à privilégier. Elle offre une meilleure stabilité, sert de point d’appui utile (pensez aux franchissements de marche par exemple), et donc plus de sécurité.

S’il ou elle éprouve plus de difficulté à marcher, il faut peut-être songer à un déambulateur (pour les courts déplacements). Et à un fauteuil roulant ou un scooter électrique à mobilité réduite pour les trajets plus longs. Dans le cas où votre proche aurait à utiliser ce type d’équipement, pensez également aux diverses rampes qui lui permettront, chez elle, de franchir seuils, marches, etc.

 

Bon à savoir

Le service  « Sortir Plus » proposé par l'Agirc-Arrco permet aux personnes dont les aidants sont indisponibles ou éloignées de pouvoir se déplacer.

 

LES ÉQUIPEMENTS POUR AIDER AU TRANSFERT

Le transfert, c’est ce qui va permettre à votre proche de passer d’une posture (assis, debout, couché…) à une autre. Avec l’âge ou le handicap, se baisser, s’asseoir, se lever devient plus compliqué… et périlleux. C’est pourquoi il est important de faciliter au maximum ces mouvements, afin d’éviter les chutes, ou l’inconfort.

Heureusement, il existe un certain nombre d’équipements qui peuvent régler ce problème :

  • les cannes tripode, très stable grâce à leurs trois points d’appui, et qui permettent de se relever à la force des bras
  • les barres d’appui, placées stratégiquement (par exemple près du lit, certains modèles rotatifs s’avérant très pratiques)
  • les réhausseurs, qui permettent de surélever un lit, un siège, une prise électrique… et en simplifient l’accès. Certains fauteuils motorisés permettent d’ailleurs de passer beaucoup plus facilement de la station assise à la station debout
  • les accessoires spécifiques : comme le coussin rotatif pour s’extraire du véhicule

LES ÉQUIPEMENTS POUR AMÉLIORER LE CONFORT

Plus il est difficile de se mouvoir, plus le confort prend de l’importance : corriger sa position est en effet plus délicat. Vous pourrez aider votre proche à se sentir mieux installé avec :

  • des oreillers et coussins ergonomiques
  • un lit électrique (pour adopter sans effort une position semi-couchée par exemple)
  • une tablette de lit pour lire et écrire à son aise, etc.

RÉHAUSSEUR, MARCHE-PIED, LIT ÉLECTRIQUE : DES ÉQUIPEMENTS POUR SÉCURISER LA SALLE DE BAIN

Tous les spécialistes de l’adaptation du domicile le constatent : la salle de bain est la pièce de tous les dangers. Risque de glissade, douche, baignoire et toilettes peu pratiques d’accès… C’est souvent vers là qu’il faut diriger son attention en priorité. Bonne nouvelle : c’est aussi dans ce domaine que les fabricants ont fait le plus d’effort pour imaginer des produits qui simplifient la vie des personnes âgées ou atteinte d’un handicap.

Dans les toilettes, on conseille par exemple de fixer un réhausseur : les WC standards sont souvent trop bas pour une personne ayant des difficultés à s’asseoir et se relever.

Dans la douche, songez à installer un siège de douche (qui peut se rabattre pour prendre moins de place), ou à défaut un tabouret adapté.

Pour la baignoire, si vous ne pouvez pas installer une baignoire à porte, vous pourrez :

Enfin, pensez à munir cette pièce de tapis antidérapants et de barres d’appui pour la sécuriser tout à fait.

Bon à savoir
Imaginé par Agirc-Arrco, “Bien chez moi” est un dispositif complet d’aide au maintien à domicile. Outre un service de diagnostic, gratuit et personnalisé, du domicile de votre proche, l’Agirc-Arrco a ouvert à Paris un “appartement témoin” permettant de découvrir et de tester les équipements les plus utiles pour adapter le logement des personnes en perte d’autonomie. 
En savoir plus sur l’Espace Idées Bien chez moi

VOLETS, ALARMES, BRACELETS CONNECTÉS : LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DE LA SÉCURITÉ

Au quotidien, votre proche va enfin avoir besoin d’aides diverses pour être tout à fait autonome. Grâce aux progrès technologiques, de nombreuses solutions sont venues faciliter la vie des personnes âgées et/ou handicapées. Dans deux domaines : la domotique (c’est-à-dire l’électronique dans la maison) et les applications et objets connectés.

LA DOMOTIQUE : UNE MAISON “TÉLÉCOMMANDÉE”

Ouvrir et fermer ses volets, allumer la lumière… C’est le genre de chose dont on ne se préoccupe guère lorsqu’on est “valide”, mais qui devient un souci avec l’âge et la perte d’autonomie. Désormais, ce genre de tâches peut être totalement automatisée (avec un détecteur de présence par exemple), ou simplement facilité (avec une télécommande). La domotique est un champ d’innovation constante, avec de multiples solutions adaptées.

ALARMES, TÉLÉPHONES, ASSISTANCE : POUR AVOIR L’ESPRIT TRANQUILLE

Maintenir l’autonomie d’un proche, c’est aussi pouvoir le laisser seul sans inquiétude. Cela peut passer par des solutions toutes simples, comme des téléphones adaptés aux personnes âgées (avec de plus grosses touches, un fonctionnement simplifié, une fonction SOS…). Mais aussi par des services d’alarme et de téléassistance, qui permettent un suivi 24 heures sur 24 et 365 jours par an.

OBJETS CONNECTÉS : POUR LE BIEN-ÊTRE

Surveiller la tension et l’activité physique, aider à la prise de médicaments ou à l’hydratation, alerter en cas de chute… S’il y a bien un secteur que les objets connectés ont révolutionné, c’est la santé. Et notamment celle des personnes les plus fragiles : seniors, atteints de handicap, etc.

L’avantage de ces objets ?

  • ils permettent de suivre les indicateurs de bonne santé
  • ils facilitent la vie de personnes souffrant d’un handicap : montre parlante pour les déficients visuels, sonnette à flash pour les malentendants…

Certains de ces objets sont présentés dans la boutique Essentiel Autonomie : pour la salle de bain, la chambre, la voiture… Autant d’équipements qui faciliteront la vie de votre proche. Et lui permettront de demeurer plus longtemps et plus sereinement à son domicile.

Maintien à domicile perte d'autonomie

 

Maintien à domicile et perte d'autonomie ?
Découvrez les services et aides indispensables !

Conformément à la réglementation sur la protection des données, les informations que vous nous communiquez font l’objet d’un traitement informatisé par votre institution de retraite complémentaire en vue de l’exécution de sa mission d’action sociale et du respect des dispositions légales et réglementaires en vigueur. Les destinataires de ces données sont les membres habilités du personnel de votre institution, y compris les assistantes sociales et, s’il y a lieu, ses partenaires et ses sous-traitants éventuels.
Vous pouvez demander l’accès et la rectification de vos données personnelles en écrivant au délégué à la protection des données de votre institution de retraite complémentaire à : protection-donneespersonnelles@humanis.com ou à Groupe malakoff médéric humanis – cellule Protection des données personnelles - 141, Rue Paul Vaillant Couturier - 92246 MALAKOFF Cedex.

Les visiteurs ayant lu cet article ont également lu