Cure thermale : comment organiser la prise en charge et le séjour ?

Vous prévoyez de partir en cure ? Ce qui est remboursé par l’Assurance Maladie, comment demander sa prise en charge, organiser son séjour et son voyage… Votre guide pour bien préparer votre séjour thermal

Lutte contre le stress

Très bénéfiques dans le traitement des affections relevant de la rhumatologie, la phlébologie, la neurologie… les cures thermales sont particulièrement recommandées pour les personnes âgées.

Mais pour être pleinement efficace, un séjour en établissement thermal doit être mûrement préparé : avec son médecin, auprès de l’Assurance Maladie et de votre complémentaire santé, et enfin dans l’organisation du séjour lui-même.

 

La prise en charge des cures thermales par l’Assurance Maladie et les complémentaires santé

L'Assurance Maladie peut, sous certaines conditions, participer à la prise en charge de votre cure thermale. Quelles en sont les conditions ? Comment êtes-vous remboursé(e) ? Votre complémentaire santé peut–elle contribuer aux frais d'une cure thermale ?

 

Quelles sont les conditions à remplir pour être pris en charge ?

Pour être prise en charge par l’Assurance Maladie, votre cure doit remplir deux conditions :

  1. avoir été prescrite par un médecin (votre médecin traitant ou, mais c’est plus rare, un dentiste). Cela signifie que la prescription d'une cure thermale est justifiée par une pathologie ou une affection avérée, qui figure sur la liste des pathologies ou des affections élaborée par l’Assurance Maladie. Cette prescription est valable un an.
  2. être effectuée pour une durée de 18 jours de traitement effectif dans un établissement conventionné et agréé par l'Assurance Maladie. Le choix de l'établissement incombe à votre médecin et est fonction de la pathologie à soigner et des spécificités des stations thermales.

Il n'est possible d'effectuer qu'une seule cure thermale par année civile pour une affection ou pathologie donnée.

 

Prise en charge de sa cure thermale par l’Assurance Maladie: comment procéder ?

La demande de prise en charge d'une cure thermale doit être effectuée par vos soins auprès de l'Assurance Maladie. Votre dossier doit être constitué :

  • d'un questionnaire de prise en charge rempli et remis par votre médecin indiquant ce dont vous souffrez et l'établissement thermal qui a été choisi pour effectuer la cure ;
  • d'une déclaration de ressources remplie par vos soins. Elle déterminera si vous pouvez éventuellement bénéficier d'une prise en charge des frais de transport et d'hébergement ou bénéficier d'indemnités journalières.

Votre caisse d'Assurance Maladie vous enverra en retour une “Prise en charge administrative de cure thermale et facturation”, constituée de deux ou trois volets :

  • celui des « honoraires médicaux », à remplir par le médecin de l’établissement thermal
  • celui du « forfait thermal », à présenter dès votre arrivée dans l'établissement ou vous effectuerez votre cure thermale
  • celui des « frais de transport et d'hébergement », à envoyer rempli à votre caisse d’Assurance Maladie à l'issue de votre cure thermale, si et seulement si vous remplissez certaines conditions de ressources.

 

Quels sont les frais pris en charge par l’Assurance Maladie (et votre mutuelle) pour une cure thermale ?

 

Les frais médicaux

La prise en charge de votre cure thermale par l’Assurance Maladie concerne deux types de frais médicaux :

  • le forfait de surveillance médicale : il s'agit des frais relatifs aux consultations et traitements effectués par le médecin de la station thermale. Ils sont remboursés à hauteur de 70 % sur la base d'un tarif conventionnel ;
  • le forfait thermal : il s'agit des frais relatifs aux soins et traitements effectifs que vous suivez dans le cadre de votre cure thermale. Ils sont remboursés à hauteur de 65 % selon un tarif forfaitaire conventionnel préétabli.

Il peut arriver que des soins ou traitements complémentaires soient effectués. Ils ne seront remboursés que s'ils font partie de la liste des pratiques médicales remboursables établie par l’Assurance Maladie, à hauteur de 70 % sur la base d'un tarif conventionnel.

Attention : si votre cure thermale est interrompue, vous ne pourrez pas être remboursé(e) par l’Assurance Maladie sauf si vous pouvez justifier d'un cas de force majeure ou pour raison médicale

 

Bon à savoir 

Les frais restants à votre charge après intervention de l’Assurance Maladie correspondent à ce que l'on nomme le ticket modérateur. Si vous avez une assurance complémentaire santé (une mutuelle), celle-ci peut prendre en charge tout ou partie du ticket modérateur, selon ce que prévoit votre contrat.

 

Les frais de transport et d'hébergement                                                                              

Sous réserve que vos ressources ne dépassent pas le plafond de 14 664,38 € fixé par l’Assurance Maladie, vous pouvez bénéficier de la prise en charge de vos frais de transports et d'hébergement. Ce plafond (en vigueur depuis 2010) est majoré à hauteur de 50 % pour votre conjoint et chaque ayant droit à votre charge.

Si vous remplissez cette condition, vous pourrez bénéficier aussi des remboursements suivants :

  • transport : 65 % de votre trajet en train (sur la base du prix d'un billet aller-retour SNCF), ou 100% de vos dépenses réelles pour un trajet en voiture, si celui-ci est moins coûteux que le train
  • hébergement : 65% des frais sur la base d'un tarif forfaitaire de 150,01 € (soit une prise en charge de 97,50 €)

Veillez donc à conserver tous vos justificatifs de transports et d'hébergement, ils seront à joindre au feuillet « Frais de transport et d'hébergement » que vous devez retourner après votre cure.

 

Les indemnités journalières

Si le montant de vos ressources est inférieur au plafond de 41 136 € (au 1er janvier 2020) fixé par l’Assurance Maladie, vous pouvez percevoir des indemnités journalières. Comme pour les frais de transport et d’hébergement, ce plafond est majoré de 50 % pour votre conjoint et chaque ayant droit à votre charge.

Si dans le cadre d'une affection de longue durée, d'une maladie professionnelle ou d'un accident de travail votre médecin traitant vous prescrit des soins en centre thermal, il faut savoir que la prise en charge de votre cure par l’Assurance Maladie sera soumise à des conditions particulières.

 

Bon à savoir 

Le délai de carence applicable est de 3 jours, et votre formulaire de « prise en charge administrative de cure thermale et facturation » peut faire office de justificatif d'arrêt de travail auprès de votre employeur.

 

La préparation de sa cure thermale : comment s’organiser ?

Après la partie médicale (avec votre médecin traitant), et administrative (pour demander votre prise en charge), il est temps de passer à la préparation logistique de votre cure thermale.

 

Choisir ses dates de cure et son point de chute

Une fois que votre caisse d’Assurance Maladie vous a confirmé la prise en charge de votre cure, vous allez pouvoir prendre contact avec l’établissement thermal sélectionné par votre médecin. C’est avec l’établissement que vous choisirez les dates de début et de fin de la cure.

Une fois les dates de la cure validées, penchez-vous sur le choix de votre hébergement : hôtel, appartement meublé, village/club de vacances ou encore mobile-home en camping si le temps le permet : plusieurs alternatives s'offrent à vous pour vous loger.

À noter : de nombreux centres de cure thermale proposent des appartements équipés et situés dans des résidences dédiées aux curistes qu'ils accueillent. N'hésitez pas à vous renseigner auprès du centre de cure ou de l'Office du Tourisme local afin d'obtenir des renseignements utiles sur vos options d'hébergement.

 

Organiser son temps libre

Les soins réalisés durant les cures thermales n'excèdent généralement pas 2 heures par jour, et se déroulent souvent le matin. Vous aurez donc vos après-midis de libre : n'hésitez pas à prévoir des activités pour vous occuper ! Mais ne prévoyez pas des programmes trop chargés, car une cure fatigue et vous aurez besoin de repos.

Avant votre déplacement, renseignez-vous sur les richesses de la région, répertoriez les visites qui vous intéressent. Cela vous permettra de changer d'environnement et de sortir par moments du cadre médical, et de vous « aérer » : n’oubliez pas que les bienfaits d’une cure sont aussi psychologiques !

 

Préparer sa valise pour une cure thermale

Valise complète, cure sereine ! Durant votre séjour, d’assez longue durée, vous aurez forcément besoin :

  • des documents nécessaires à vos soins : carte vitale, carnet de santé, ordonnance de médicaments, analyses médicales relatives à votre pathologie, sans oublier le formulaire de prise en charge de l'Assurance Maladie : sans cela vous ne pourrez pas bénéficier de la prise en charge dès votre arrivée et devrez avancer les frais nécessaires en plus du montant du ticket modérateur ;
  • des « indispensables » du curiste : un à deux maillots de bain, un bonnet de bain, des serviettes, des sandales ou claquettes de bain antidérapantes, un peignoir et une crème hydratante ;
  • d’une tenue de sport ou d’une tenue décontractée, de chaussures suffisamment confortables pour marcher, de lunettes de piscine… et de soleil si vous partez en été.
  • dece qu’il faudra pour occuper votre « temps libre » en dehors des séances de cure (lecture, poste de radio, etc.).

 

Prendre rendez-vous avec le médecin thermal

La dernière étape de préparation de votre cure thermale consiste à prendre rendez-vous avec un médecin thermal sur place,dont la liste peut être obtenue auprès du centre de cure thermale.

Cette visite est obligatoire et lui permet de déterminer les types de soins thermaux qui devront être suivis durant la cure, en fonction de la pathologie pour laquelle celle-ci vous est prescrite et en tenant compte  de votre état de santé. Une fois les préconisations du médecin recueillies, il sera nécessaire de se rapprocher du centre de cure afin que celui-ci établisse un programme de soins pour les 18 jours de cure pris en charge par l'Assurance Maladie. Après tous ces préparatifs, votre cure devrait se présenter sous les meilleurs auspices. Bon séjour !

 

 

Les visiteurs ayant lu cet article ont également lu