Hôpital, établissement spécialisé en SSR : comment le choisir ?

Hôpital, établissement spécialisé en SSR : comment le choisir ?
Crée le : · Mis à jour le : 30/04/2021 11:01:46 · Temps de lecture :
2 minutes

Les établissements de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) assurent les soins de rééducation et de réadaptation pour tout type de personnes à la suite d’une hospitalisation. L’offre étant en constant développement, il est important de choisir un établissement qui réponde à vos besoins de manière spécifique. Essentiel Autonomie vous propose ses conseils et son annuaire complet.

Soins de Suite et de Réadaptation : qu’est-ce que c’est ?

Une orientation en SSR est prescrite soit par le médecin qui vous a suivi dans le cadre d’une hospitalisation en court séjour, soit par votre médecin traitant. Toutefois, la législation sanitaire française vous permet de choisir librement un établissement de soins et ce droit s’applique également aux centres de soins de suite et de réadaptation.

SSR : quelles missions ?

Avoir recours à un service de SSR permet de prévenir ou de réduire les conséquences fonctionnelles, physiques, cognitives, psychologiques ou sociales des défiances et des limitations de capacités des patients et de promouvoir leur réadaptation et leur réinsertion. L’intitulé « Soins de suite et de réadaptation » a remplacé le terme « moyen séjour ». Cette prise en charge médicale se situe entre le court séjour et l’hospitalisation à domicile, avec la caractéristique d’être avant tout pluridisciplinaire.

Les 1700 structures de soins de suite et de réadaptation en France assurent deux catégories de soins distinctes réglementairement :

  • les soins de suite
  • la rééducation et la réadaptation fonctionnelles

L’objectif est le retour du patient vers son lieu de vie.

Différents types d’établissements

Il existe différents types d’établissements :

  • les établissements de Médecine Physique et de Réadaptation (MPR) qui prennent en charge la réadaptation fonctionnelle,
  • les établissements de repos, de convalescence et de régime.

Parmi eux, il existe des structures publiques et d’autres privées. Les établissements de santé publics prennent en charge environ 50 % de l’activité de SSR tandis que les établissements privés à but non lucratif et les établissements privés à but lucratif se répartissent le reste de l’activité.


Télécharger le guide - Choisir l’hébergement le mieux adapté à la perte d’autonomie

Service de SSR : quelles spécificités ?

Hébergement ou accueil partiel ?

Les soins de suite et de réadaptation interviennent lors de la rééducation d’un patient, après un séjour hospitalier pour une affection aiguë médicale ou chirurgicale.

Les établissements ont pour objectif de fournir :

Avec ou sans hébergement :

  • des soins de courte durée ou concernant des affections graves durant la phase aiguë en médecine, chirurgie, obstétrique, odontologie ou psychiatrie.
  •  des soins de suite ou de réadaptation dans le cadre d’un traitement ou d’une surveillance médicale à des malades en besoin de soins continus, dans le but d’une réinsertion.

Avec hébergement :

  • des soins de longue durée pour des personnes n’ayant pas leur autonomie de vie et dont l’état nécessite une surveillance médicale permanente et une prise en charge de la personne au quotidien.

Un service polyvalent ou spécialisé ?

Les Soins de suite polyvalents accueillent tout type de patients suite à un séjour hospitalier pour une affection aiguë, médicale ou chirurgicale.

Les Soins de suite spécialisés prennent en charge les patients nécessitants de soins médicaux spécifiques.

Les SSR adultes spécialisés peuvent proposer une prise en charge spécifique, par exemple

  • une orientation Gériatrie dans des établissementsentièrement spécialisés dans la prise en charge des personnes âgées et des pathologies qui leur sont associées,
  • une orientation Nutrition dans des centres de soins prenant en charge de manière spécifique et multidisciplinaire les troubles liés à la nutrition, tels que l’obésité ou le diabète.


Pour en savoir plus